fbpx

AthlètesCAN lance la campagne de marketing centrée sur l’athlète « C’est notre tour »

TORONTO – AthlètesCAN, l’association des athlètes des équipes nationales du Canada, est fière d’annoncer le lancement de « C’est notre tour », une nouvelle campagne de marketing centrée sur l’athlète, qui souligne l’importance du mouvement de représentation des athlètes dans l’ensemble du système sportif canadien.

La nouvelle campagne met l’accent sur les histoires d’athlètes leaders dans les 68 sports admissibles à l’adhésion à AthlètesCAN. En particulier, la campagne met en lumière un moment charnière pour une nouvelle ère de gouvernance du sport, en soulignant les parcours respectifs des représentants des athlètes dans le mouvement de défense des athlètes, tant dans leur carrière qu’au sein de leurs organismes nationaux de sport (ONS).

« La représentation des athlètes n'est pas seulement une question d'équité; c'est un catalyseur de changement positif. Cela garantit que le système sportif évolue avec son époque, favorisant une culture d'inclusion, d'équité et d'innovation, ouvrant la voie à des politiques qui donnent la priorité au mieux-être des athlètes et à la croissance soutenue des sports que nous aimons. »

Erin Willson - présidente d'AthlètesCAN et olympienne en natation artistique.

La campagne est mise en valeur par une vidéo promotionnelle lancée aujourd’hui, avec des actifs personnalisés également créés pour chacun des 68 ONS. De plus, une nouvelle série de profils appelée Pleins feux sur un.e représentant.e des athlètes sera lancée sous peu, avec de courts aperçus publiés chaque semaine sur les chaînes numériques d’AthlètesCAN, ainsi que des entrevues entièrement transcrites sur AthletesCAN.ca.

Chaque conversation met en vedette un athlète d’une équipe nationale, qui est ou a été soit un représentant des athlètes informel ou officiel d’un ONS, un athlète-administrateur officiel au sein du conseil d’administration de son ONS ou un membre d’un conseil ou d’un comité des athlètes d’un ONS ou d’un organisme multisports. La production de la série d’entrevues est soutenue par les champions créatifs d’AthlètesCAN et le comité de sensibilisation d’AthletesCAN, qui est chargé de superviser les initiatives de l’organisme en matière d’adhésion, de marketing, de communication et de partenariat.

« “C'est notre tour“ s'adresse aux athlètes, les incitant à assumer des rôles qui vont au-delà du terrain de jeu. Leurs expériences, leurs idées et leurs voix sont non seulement précieux, mais essentiels. Les décisions prises aux plus hauts niveaux doivent être éclairées par les récits authentiques de ceux qui sont en compétition. »

Susanne Wereley - présidente du comité de sensibilisation, championne olympique d'aviron et membre du conseil d'administration d'AthlètesCAN

La campagne s’appuie sur deux initiatives récemment annoncées, notamment les assemblées publiques des athlètes des équipes nationales en cours en collaboration avec le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique (RISOP) du Canada et le lancement par la ministre Qualtrough de la Commission sur l’avenir du sport au Canada afin de s’attaquer à l’historique de l’abus systémique dans le sport canadien et à ses causes sous-jacentes

Les athlètes des équipes nationales canadiennes sont invités à s’inscrire aux assemblées publiques pour partager leurs commentaires sur leurs expériences d’athlète, des événements étant toujours à venir à Winnipeg (27 février), à Montréal (12 mars) et à Calgary (26 mars). Les détails complets sont disponibles ici.

À propos d’AthlètesCAN​

AthlètesCAN est l’association des athlètes des équipes nationales canadiennes. Il s’agit de l’unique regroupement d’athlètes au pays qui soit totalement indépendant et inclusif, et du premier organisme en son genre dans le monde entier. À titre de voix de plus de 6 000 athlètes de l’équipe nationale canadienne actuels et récemment retraités, les membres d’AthlètesCAN couvrent 68 sports à travers les Jeux olympiques, paralympiques, pan/parapanaméricains et du Commonwealth, et ceux actuellement financés par Sport Canada qui participent aux Championnats du monde seniors.

AthlètesCAN veille à ce que le système sportif soit centré sur les athlètes en formant des athlètes leaders qui influenceront les politiques du sport et qui, en tant que modèles à émuler,  favoriseront une solide culture sportive. Suivez-nous sur les réseaux sociaux @AthletesCAN et Rejoignez #LeCollectif aujourd’hui.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Alan Hudes
Gestionnaire, Communications et partenariats sportifs
AthlètesCAN
613-526-4025 p. 224
ahudes@athletescan.ca 

Le CRDSC, le BCIS, les ONS, les OPTS, la Clinique Solution Sport et vous

Auteurs : Tyler Rogerson (gestionnaire de cas), Isabella DiMenna (chargée de projet), Nicholas Burton (chargé de projet)

Le blogue de la Solution Sport est rédigé par des étudiants en droit et a pour but de fournir des informations de base et les perspectives de l’équipe sur des questions d’actualité. Toutefois, le blogue n’a pas pour but de fournir des conseils ou des avis juridiques. Les athlètes qui ont besoin d’aide doivent communiquer directement avec la clinique à l’adresse sportsolution@athletescan.ca

Principaux points à retenir :

  • Fournit une vue d’ensemble des différents organismes administratifs et intervenants qui régissent et réglementent les sports de niveau national au Canada
  • Présente les ressources juridiques mises à la disposition des membres d’AthlètesCAN

Les athlètes des équipes nationales du Canada sont très occupés! Entre l’entraînement, les compétitions, la récupération et un peu de temps pour décompresser, les membres d’AthlètesCAN ont des horaires exigeants. Pour compliquer les choses, les athlètes canadiens peuvent être confrontés à des problèmes juridiques au cours de leur carrière. Il peut s’agir de désaccords sur la sélection d’une équipe, de préoccupations concernant le financement du Programme d’aide aux athlètes, de différends en matière de sport sécuritaire, et de désaccords concernant des mesures disciplinaires.

Cet article de blogue donnera aux athlètes canadiens un aperçu des divers organismes administratifs qui régissent et réglementent le sport de haut niveau au Canada et de la façon dont ils interagissent les uns avec les autres. En fin de compte, les athlètes canadiens devraient savoir que la Clinique Solution Sport de la Faculté de droit de Western existe pour fournir à tous les membres d’AthlètesCAN des conseils et une représentation juridiques pro bono (gratuits!) et qu’elle peut les aider à résoudre leurs problèmes juridiques liés au sport.

SDRCC Logo / Logo du CRDSC

Le Centre de règlement des différends sportifs du Canada (CRDSC)

Le CRDSC est créé par la Loi sur l’activité physique et le sport,1 et offre un mode alternatif de règlement des différends liés au sport au Canada.2 Essentiellement, le CRDSC est un organisme administratif responsable de la médiation et de l’arbitrage des différends liés au sport impliquant les athlètes des équipes nationales canadienne; cependant, le CRDSC n’interviendra qu’une foisque les parties en conflit auront épuisé les processus internes de règlement des différends de leur sport. Tous les différends soumis au CRDSC sont régis par le Code canadien de règlement des différends sportifs (le Code) qui « décrit les règles de procédure en vertu desquelles tous les différends soumis au CRDSC doivent [adhérer]. » 3 La version la plus récente du Code (qui s’applique à tous les dossiers du CRDSC déposés après le 1er octobre 2023) peut être consultée ici et sera utile à tout membre d’AthlètesCAN qui souhaite porter un différend devant le CRDSC.

Le CRDSC propose quatre méthodes différentes de règlement des différends : la facilitation de règlement, la médiation, l’arbitrage et la médiation/arbitrage.4 La facilitation de règlement implique un facilitateur neutre « dont le rôle est d’essayer d’aider les parties à mieux communiquer entre elles et à résoudre leur différend par un règlement à l’amiable. » 5 De même, la médiation implique un tiers neutre qui s’efforce de faciliter un règlement entre les parties en conflit plutôt que de promouvoir la communication. La médiation ne mettra fin à un différend que si les parties en conflit parviennent à un règlement. 6 Le processus d’arbitrage, cependant, est nettement plus structuré et « fait appel à un tiers neutre pour entendre les preuves et décider pour les parties en conflit de la manière dont leur conflit doit être résolu. » 7 Il est important de souligner que la résolution des différends par arbitrage ne sera pas collaborative et que la décision de l’arbitre ne favorisera qu’une des parties.8 Enfin, la médiation/arbitrage est un mécanisme hybride de résolution des différends pouvant aboutir à terme à un arbitrage. Dans ce mécanisme, les deux parties ont la possibilité de résoudre d’abord leurs problèmes par la médiation. Si le processus de médiation échoue, les deux parties devront régler leur différend par arbitrage.9

Au-delà de son rôle de tribunal administratif, le CRDSC vise à éduquer les athlètes des équipes nationales canadiennes et à leur fournir « les outils et les conseils nécessaires pour les aider à résoudre rapidement et de manière informelle les différends mineurs. »10 Le CRDSC s’engage à établir des liens de manière proactive avec les principaux intervenants de la communauté d’AthlètesCAN en publiant des ressources, en organisant des ateliers et en distribuant des documents éducatifs sur la meilleure façon de prévenir et de résoudre les différends aux échelons les plus bas. 11

Pour plus d’informations sur le CRDSC, consultez le site Web du CRDSC.

Logo de BCIS

Le Bureau du Commissaire à l'intégrité dans le sport (BCIS)

Le Bureau du Commissaire à l’intégrité dans le sport est une division distincte du CRDSC qui vise à promouvoir le sport sécuritaire et à mettre en œuvre le Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (CCUMS) partout au Canada. 12

Le CCUMS a été publié pour la première fois en 2015 et « est le document de base qui établit des règles harmonisées à adopter par les organismes de sport qui reçoivent un financement du gouvernement du Canada pour promouvoir une culture sportive respectueuse qui offre des expériences sportives de qualité, inclusives, accessibles, accueillantes et sécuritaires. » 13  Tous les organismes de sport qui ont adopté le CCUMS sont tenus responsables par le BCIS de garantir que leurs environnements sportifs sont exempts d’inconduite et constituent des espaces où tous les membres de la communauté sont traités « avec dignité et respect. »  14

Le BCIS applique le CCUMS de deux manières : par la gestion des plaintes et par le biais d’évaluations du milieu sportif. Le processus de gestion des plaintes se concentre sur les individus et implique la réception des plaintes, la réalisation d’évaluations initiales et d’enquêtes indépendantes, l’imposition de sanctions, et la fourniture d’un accès à un soutien juridique et en matière de santé mentale. 15  Grâce à son système de gestion des plaintes, le BCIS a établi un mécanisme permettant aux membres de la communauté d’AthlètesCAN de garantir qu’ils peuvent signaler et traiter les cas de maltraitance et d’inconduite.16

Les évaluations du milieu sportif ont une portée plus large que les plaintes traitées par le processus de gestion des plaintes. Les évaluations visent à enquêter et à résoudre les problèmes systémiques de maltraitance et d’inconduite qui contreviennent au CCUMS dans un sport particulier. Les évaluations du milieu sportif visent à « rechercher la vérité, à comprendre le problème et ses causes profondes, puis à examiner les solutions possibles, le tout étant au final présenté dans un rapport publié. »  17

Les processus de gestion des plaintes et d’évaluation du milieu sportif sont conçus pour se compléter et visent à atteindre le même objectif fondamental, soit éliminer la maltraitance et les abus dans le sport canadien et assurer la conformité au CCUMS. 18 

Pour plus d’informations sur le CRDSC, consultez le site Web du BCIS.

Organismes nationaux de sport (ONS) et organismes provinciaux/territoriaux de sport (OPTS)

Les organismes nationaux de sport (ONS) sont « les organismes nationaux responsables d’un sport donné au Canada. » 19   Au moment de la publication de cet article de blogue, il existe 63 ONS financés par le gouvernement fédéral au Canada. Bien qu’ils remplissent de nombreuses fonctions importantes, les ONS gèrent les programmes de haute performance de leur sport, sélectionnent la ou les équipes nationales de leur sport et gèrent la promotion de leur sport dans l’ensemble du pays.20  De plus, les ONS peuvent aider directement les athlètes grâce au Programme d’aide aux athlètes qui fournit un financement gouvernemental directement aux athlètes canadiens recommandés par leur ONS.21 Une liste complète des ONS est disponible sur le site Web du gouvernement du Canada.

Il importe de souligner que de nombreux ONS ont des homologues provinciaux et territoriaux, les organismes provinciaux/territoriaux de sport (OPTS), qui ont des fonctions similaires à celles des ONS. Un athlète peut interagir à la fois avec son ONS et son OPTS à différentes étapes de sa carrière et peut même interagir simultanément avec les deux organismes administratifs. En raison du rôle important que jouent les ONS et les OPTS dans le développement, le mentorat et la réussite de leurs athlètes, des problèmes juridiques peuvent survenir entre les parties concernant la sélection des équipes, le financement et les mesures disciplinaires. C’est à ce moment-là que les parties peuvent compter sur l’intervention du CRDSC et du BCIS et que les membres d’AthlètesCAN peuvent se tourner vers la Clinique Solution Sport pour obtenir des conseils et une représentation juridiques.

En fin de compte, les ONS, les OPTS et les athlètes doivent travailler en collaboration dans le cadre des lignes directrices du CRDSC et du BCIS afin de favoriser le succès de leurs sports respectifs et la sécurité de leurs milieux sportifs.

Sport Solution Clinic new logo

La Clinique Solution Sport de la Faculté de droit de Western

La Clinique Solution Sport de la Faculté de droit de Western fournit des conseils et une représentation juridiques pro bono (gratuits!) aux athlètes des équipes nationales du Canada. La Clinique Solution Sport est unique car il s’agit du « seul programme du genre en Amérique du Nord et est disponible à tous les membres d’AthlètesCAN. »22   La clinique se consacre à aider les athlètes des équipes nationales du Canada à s’y retrouver dans la myriade d’organismes et de systèmes administratifs qui régissent leurs sports et à leur donner accès aux recours juridiques qui s’offrent à eux.

La clinique est supervisée par son avocate superviseure, Amanda Fowler, et est soutenue par une équipe de 25 étudiants de la Faculté de droit de Western. Ensemble, l’équipe de la Clinique Solution Sport fournit un soutien juridique sur une vaste gamme de questions juridiques, notamment les demandes de renseignements générales, la sélection des équipes, le financement du Programme d’aide aux athlètes, les appels, le sport sécuritaire, les différends en matière de mesures disciplinaires et la préparation à la médiation et à l’arbitrage par l’intermédiaire du CRDSC.

En fin de compte, la Clinique Solution Sport existe pour fournir une aide juridique gratuite aux athlètes nationaux du Canada afin qu’ils puissent se concentrer sur leurs activités sportives et atteindre leurs objectifs sur les plus grandes scènes du monde. Pour plus d’informations sur la Clinique Solution Sport, consultez le site Web de la clinique ou contactez-nous par courriel à l’adresse sportsolution@athletescan.ca.

Notes de bas de page

AthlètesCAN et la Faculté de droit de Western dévoilent la nouvelle marque de la Solution Sport et relancent le blogue de la clinique juridique

TORONTO / LONDON, Ont. – AthlètesCAN, l’association des athlètes des équipes nationales du Canada, et la Faculté de droit de l’Université Western sont fiers de dévoiler une nouvelle marque pour la Solution Sport et de relancer le blogue officiel de la clinique juridique sur AthletesCAN.ca.

Le nouveau logo de la Solution Sport est composé de l’emblème officiel d’AthlètesCAN – un athlète triomphant silhouetté dans une feuille d’érable rouge – soigneusement centré dans un pilier noir, symbolisant la force et la stabilité de la justice. La marque est complétée par un mot-symbole aux couleurs traditionnelles d’AthlètesCAN et de l’Université Western – rouge, noir et blanc, et violet – respectivement.

La nouvelle marque donne à la clinique une image plus unique et distincte, tout en maintenant ses liens avec AthlètesCAN et Western.

« AthlètesCAN est ravie d'appuyer la Solution Sport alors que la clinique continue de croître et d'innover dans la façon dont elle aide nos membres. « Depuis près de 30 ans, nous travaillons avec la Faculté de droit de Western afin d’offrir gratuitement aux athlètes d'Équipe Canada des informations, des conseils et de l'orientation juridiques sur des questions liées au sport, grâce à ce partenariat unique et novateur. L'annonce d'aujourd'hui contribue à rendre la Clinique Solution Sport accessible à encore plus d'athlètes, en veillant à ce que ses vastes connaissances juridiques soient disponibles dans un format facilitant l'accès et la compréhension. »

Erin Willson - Présidente d'AthlètesCAN

En outre, le blogue de la Solution Sport est relancé sur le site officiel d’AthlètesCAN, après avoir été publié pour la première fois au cours de l’année universitaire 2020-2021. Le blogue sera rédigé par les gestionnaires de programme de la clinique et vise à partager diverses expertises, histoires, apprentissages, perspectives et informations pour permettre aux athlètes des équipes nationales de prendre des décisions éclairées et de faire valoir leurs droits dans le cadre de litiges juridiques.

« Nous sommes très enthousiastes à l'idée que cette nouvelle marque et cette plateforme permettent de renforcer encore davantage les liens entre la clinique et les membres d'AthlètesCAN. Le logo actualisé est le reflet de notre croissance, de notre succès et de nos efforts incessants au cours des quatre dernières années, au cours desquelles nous sommes devenus plus largement connus pour la protection des droits des athlètes dans toutes les formes de contextes juridiques - y compris des décisions très médiatisées et ayant établi des précédents pour la communauté sportive. Le blogue nous aidera à continuer à améliorer l'accès à ces informations et à faire connaître la clinique et ses services. »

Amanda Fowler - l'avocate superviseure primée de la Solution Sport

Le blogue de la Solution Sport sera publié toutes les deux semaines jusqu’à la fin de l’année universitaire en avril.

La Solution Sport a été créé en 1996, lorsqu’AthlètesCAN a uni ses forces à celles du Centre de la loi et des sports, de la Faculté de droit de l’Université Western et du Centre de résolution des différends. Ce programme, unique en son genre en Amérique du Nord, est offert gratuitement à tous les membres. Il fournit des informations pertinentes, de l’aide et des conseils sur les enjeux sportifs qui peuvent nécessiter un avis juridique.

« La Faculté de droit de Western est reconnaissante de son partenariat continu avec AthlètesCAN. La Clinique Solution Sport offre à nos étudiants une occasion unique d'apprentissage par l'expérience. Ils peuvent développer leurs compétences pratiques tout en apportant une contribution importante à la vie des athlètes amateurs et à la défense du sport sécuritaire. »

Erika Chamberlain - la doyenne de droit de Western

Les athlètes des équipes nationales sont invités à s’inscrire et à participer aux assemblées publiques des athlètes des équipes nationales d’AthlètesCAN qui aura lieu cet hiver pour donner leur avis sur leurs expériences en tant qu’athlètes. Toutes les assemblées publiques ont lieu dans les locaux de leur membre local du Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada. Le calendrier complet des assemblées publiques est disponible ici.

À propos de La Solution Sport

La Solution Sport s’engage à promouvoir un système sportif centré sur l’athlète et cherchera à réaliser cet objectif en prodiguant des conseils et en servant de porte-parole aux athlètes de haut niveau du Canada de manière à ce que leur point de vue soit bien représenté lorsque seront réglées des questions d’ordre sportif qui les concernent. Suivez-nous sur Instagram @sportsolutionclinic ou cliquez ici.

À propos d’AthlètesCAN​

AthlètesCAN est l’association des athlètes des équipes nationales canadiennes. Il s’agit de l’unique regroupement d’athlètes au pays qui soit totalement indépendant et inclusif, et du premier organisme en son genre dans le monde entier. À titre de voix de plus de 6 000 athlètes de l’équipe nationale canadienne actuels et récemment retraités, les membres d’AthlètesCAN couvrent 68 sports à travers les Jeux olympiques, paralympiques, pan/parapanaméricains et du Commonwealth, et ceux actuellement financés par Sport Canada qui participent aux Championnats du monde seniors.

AthlètesCAN veille à ce que le système sportif soit centré sur les athlètes en formant des athlètes leaders qui influenceront les politiques du sport et qui, en tant que modèles à émuler,  favoriseront une solide culture sportive.  Suivez-nous sur les réseaux sociaux @AthletesCAN et Rejoignez #LeCollectif aujourd’hui. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Alan Hudes
Gestionnaire, Communications et partenariats sportifs
AthlètesCAN
613-526-4025 p. 224
ahudes@athletescan.ca

Kaleigh Rodgers
Spécialiste, communications
Faculté de droit de l’Université Western 519-661-2111 p. 82126
krodgers@uwo.ca

Déclaration : AthlètesCAN salue l’égalité de la reconnaissance financière pour les performances sur le podium des Canadiens aux Jeux paralympiques

TORONTO  – AthlètesCAN, l’association des athlètes des équipes nationales du Canada, a publié la déclaration suivante mercredi concernant l’annonce selon laquelle les médaillés paralympiques canadiens recevront une reconnaissance financière pour leurs performances sur le podium, à compter des Jeux paralympiques de Paris 2024. 

« AthlètesCAN se réjouit de l'annonce faite aujourd'hui concernant l'égalité de rémunération pour les médaillés paralympiques canadiens, qui reconnaît financièrement le travail acharné des athlètes d'Équipe Canada. Cette annonce montre que notre système sportif progresse vers une valorisation égale des paralympiens et olympiens, en les récompensant pour leur succès d'une manière significative et équitable. Les coûts et les dépenses auxquels sont confrontés les athlètes pendant leur entraînement rendent ce financement supplémentaire particulièrement précieux pour les athlètes paralympiques, et cela changera la donne dans leur expérience d'athlète. Cette reconnaissance de l'engagement et du travail acharné qu'implique la représentation de notre pays sur la scène internationale était attendue depuis longtemps. »

Les athlètes des équipes nationales canadiennes de parasport, ainsi que leurs homologues du sport olympique, sont invités à s’inscrire et à participer aux assemblées publiques des athlètes des équipes nationales d’AthlètesCAN qui auront lieu cet hiver afin de discuter de leurs expériences en tant qu’athlètes. Toutes les assemblées publiques ont lieu dans les locaux de leur membre local du Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada. Le calendrier complet des assemblées publiques est disponible ici.

À propos d’AthlètesCAN

AthlètesCAN est l’association des athlètes des équipes nationales canadiennes. Il s’agit de l’unique regroupement d’athlètes au pays qui soit totalement indépendant et inclusif, et du premier organisme en son genre dans le monde entier. À titre de voix de plus de 6 000 athlètes de l’équipe nationale canadienne actuels et récemment retraités, les membres d’AthlètesCAN couvrent 68 sports à travers les Jeux olympiques, paralympiques, pan/parapanaméricains et du Commonwealth, et ceux actuellement financés par Sport Canada qui participent aux Championnats du monde seniors.

AthlètesCAN veille à ce que le système sportif soit centré sur les athlètes en formant des athlètes leaders qui influenceront les politiques du sport et qui, en tant que modèles à émuler,  favoriseront une solide culture sportive.  Suivez-nous sur les réseaux sociaux @AthletesCAN et Rejoignez #LeCollectif aujourd’hui. Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Alan Hudes
Gestionnaire, Communications et partenariats sportifs
AthlètesCAN
613-526-4025 p. 224
ahudes@athletescan.ca 

AthlètesCAN organisera des assemblées publiques avec des athlètes des équipes nationales en collaboration avec le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada

TORONTO – AthlètesCAN, l’association des athlètes des équipes nationales du Canada, est fière d’annoncer une série d’assemblées publiques en personne, en collaboration avec le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada (RISOPC).

Les assemblées publiques des athlètes des équipes nationales auront lieu cet hiver sur les principaux campus des Instituts et Centres canadiens du sport d’un bout à l’autre du pays, ainsi qu’à l’Institut national du sport du Québec. Chaque événement permettra aux athlètes d’apprendre comment AthlètesCAN les sert en tant qu’association nationale (AthlètesCAN 101), de partager leurs commentaires sur l’état actuel de l’expérience des athlètes au sein de leur sport respectif et de faciliter le réseautage avec leurs pairs.

« AthlètesCAN est ravie d'organiser ses assemblées publiques de 2024 en collaboration avec le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada. Ces événements en personne sont une occasion de discussion importante avec nos membres, qui nous permettent de recueillir des informations précieuses pour nous aider à nous assurer qu'ils vivent une expérience centrée sur l'athlète, tout en leur permettant d'interagir avec la communauté sportive dans son ensemble. »

Andrea Proske -Vice-presidente d'AthlètesCAN

Le premier événement du calendrier des assemblées publiques sera organisé par l’Institut canadien du sport de l’Ontario au Centre sportif panaméricain de Toronto le mardi 30 janvier. Le programme complet est le suivant :

Institut canadien du sport de l’Ontario (Centre sportif panaméricain de Toronto) – mardi 30 janvier, 13 h HE et 15 h HE
Institut canadien du sport Pacifique (l’Institut Pacifique d’excellence sportive – Victoria, C.-B.) – mardi 13 février, 13 h HP
Centre canadien du sport du Manitoba (Centre Frank Kennedy – Winnipeg, Man. / Virtuellement via Zoom) – mardi 27 février, 18 h HC
Institut national du sport du Québec (Complexe INS Québec au Parc olympique – Montréal, Qué.) – mardi 12 mars, 13 h HE
Institut canadien du sport de Calgary (WinSport) – mardi 26 mars, 19 h HR

Cette série d’assemblées en personne fait suite à une première assemblée publique virtuelle à l’intention des athlètes affiliés à l’Institut canadien du sport de l’Atlantique et au Centre canadien multisport de la Saskatchewan, qui a eu lieu le 16 novembre.

« Le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada est fier d'appuyer AthlètesCAN dans la tenue de ses assemblées publiques d’un bout à l’autre du pays. AthlètesCAN est une ressource importante pour les athlètes du système sportif, et les assemblées publiques seront une excellente occasion pour les athlètes de partager leurs expériences, d'apprendre de leurs pairs et de tisser des liens avec eux. Nous encourageons tous les athlètes admissibles à participer à ces séances. »

Debbie Low - Représentante du RISOPC et chef de la direction de l'Institut canadien du sport de l'Ontario

Des assemblées publiques supplémentaires dans d’autres installations affiliées au RISOPC – notamment le Centre national de cyclisme Mattamy (Milton, Ont.), le Centre de haute performance de volleyball de plage et le Centre d’entraînement du carrefour de l’Est d’Athlétisme Canada (tous deux à Toronto), le Centre de performance David S. Howes au Parc des Jeux du Canada (Thorold, Ont.), l’Anneau olympique de Richmond (Richmond, C.-B.), le Centre des athlètes de Whistler (Whistler, C.-B.) et le Centre nordique de Canmore (Canmore, Alb.) – seront également évalués en fonction de l’intérêt des athlètes.

Les athlètes des équipes nationales peuvent s’inscrire à leur assemblée publique respective en cliquant sur le lien ci-dessous. 

À propos du Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada

Tous. Les. Jours. – Le Réseau des instituts canadiens de sport olympique et paralympique a pour mission d’aider les athlètes à progresser sur la voie de la haute performance grâce au leadership, à l’éducation, à la recherche et à la mise en œuvre de solutions en matière de performance, de santé et de bien-être. Cela comprend la nutrition, l’analyse des performances, la physiologie, la médecine sportive, la thérapie sportive, la préparation physique, la santé mentale ainsi que Plan de match.

Le RISOPC comprend sept instituts et centres à travers le Canada et permet aux athlètes et aux entraîneurs d’avoir accès à des installations de classe mondiale où ils peuvent s’entraîner et exceller.

À propos d’AthlètesCAN

AthlètesCAN est l’association des athlètes des équipes nationales canadiennes. Il s’agit de l’unique regroupement d’athlètes au pays qui soit totalement indépendant et inclusif, et du premier organisme en son genre dans le monde entier. À titre de voix de plus de 6 000 athlètes de l’équipe nationale canadienne actuels et récemment retraités, les membres d’AthlètesCAN couvrent 68 sports à travers les Jeux olympiques, paralympiques, pan/parapanaméricains et du Commonwealth, et ceux actuellement financés par Sport Canada qui participent aux Championnats du monde seniors.

AthlètesCAN veille à ce que le système sportif soit centré sur les athlètes en formant des athlètes leaders qui influenceront les politiques du sport et qui, en tant que modèles à émuler,  favoriseront une solide culture sportive.  Suivez-nous sur les réseaux sociaux @AthletesCAN et Rejoignez #LeCollectif aujourd’hui.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Alan Hudes
Gestionnaire, Communications et partenariats sportifs
AthlètesCAN
613-526-4025 p. 224
ahudes@athletescan.ca 

Jean Gosselin, PRP, ARP
Représentant du RISOPC
Directeur, Communication et Marketing
Institut national du sport du Québec
514-757-9092
jgosselin@insquebec.org 

Déclaration : AthlètesCAN et la Commission des athlètes du COC soutiennent le lancement par la ministre Qualtrough de la Commission sur l’avenir du sport au Canada

TORONTO / OTTAWA – AthlètesCAN, l’association des athlètes des équipes nationales du Canada, et la Commission des athlètes du Comité olympique canadien (CA du COC), les représentants élus des Olympiens du Canada, saluent l’annonce faite aujourd’hui par la ministre Qualtrough concernant le lancement de la Commission sur l’avenir du sport au Canada et d’autres engagements du système sportif, qui constituent une étape importante pour s’attaquer à l’historique de l’abus systémique dans le sport canadien et à ses causes sous-jacentes.

Conjointement, en tant que représentants de plus de 6 000 athlètes actuels ou récemment retraités des équipes nationales couvrant 68 sports, nous soutenons l’engagement de la ministre à changer la culture du sport afin d’assurer la sécurité et la protection des athlètes par le biais d’une initiative indépendante, à long terme et tenant compte des traumatismes, pour enquêter sur les abus dans le sport. Nous saluons le leadership et le soutien continus de la ministre Qualtrough sur cette question cruciale.

L’élévation par la ministre Qualtrough du Comité aviseur d’athlètes de Sport Canada au rang de Comité consultatif ministériel des athlètes et son engagement à renforcer les capacités d’AthlètesCAN témoignent de sa volonté de faire entendre la voix des athlètes et de leur donner les moyens dont ils ont besoin au sein du système sportif. En outre, les mises à jour, notamment l’indépendance accrue du programme Sport Sans Abus et du Bureau du Commissaire à l’intégrité dans le sport (BCIS), la modernisation du Cadre de financement et de responsabilité en matière de sport, l’unification du cadre pour assurer l’intégrité dans le sport et la création d’un groupe de travail international sur l’intégrité du sport sont des contributions positives pour assurer la sécurité et le bon fonctionnement du système sportif. Ces mesures immédiates, combinées à l’annonce de la Commission sur l’avenir du Sport au Canada, ne sont que les derniers exemples de la volonté de la ministre de continuer à développer un système national qui cherche à donner la priorité au mieux-être des athlètes, aujourd’hui et dans l’avenir.

L’annonce d’aujourd’hui s’appuie sur les engagements pris dans le cadre des réformes de la gouvernance du sport de 2023, sur les récits des athlètes lors des audiences tenues par les Comités permanents du patrimoine canadien et de la condition féminine, ainsi que sur les connaissances acquises au cours de la première année et demie d’activité de Sport Sans Abus et du Bureau du Commissariat à l’intégrité dans le sport (BCIS).

Nous sommes conscients que certains athlètes réclament une enquête publique. Cependant, nous sommes convaincus que la procédure décrite par la ministre – qui s’est engagée à ce qu’elle tienne compte des traumatismes et soit fondée sur les droits humains – aboutira à un rapport complet, à une série de mesures à prendre et à des athlètes qui se sentiront vus, entendus et validés.

En tant que représentants élus des athlètes, nous continuerons à plaider en faveur de mesures de responsabilisation accrues et nous nous réjouissons à l’idée de veiller à ce que les athlètes soient au cœur du processus décisionnel. Nous continuerons à travailler avec la ministre Qualtrough pour veiller à ce que toutes les voix des athlètes soient prioritaires et entendues tout au long de ce processus, et pour bâtir ensemble un environnement sportif plus fort, plus sain et plus accueillant pour les athlètes d’un bout à l’autre du pays pour les années à venir.

À propos d’AthlètesCAN

AthlètesCAN est l’association des athlètes des équipes nationales canadiennes. Il s’agit de l’unique regroupement d’athlètes au pays qui soit totalement indépendant et inclusif, et du premier organisme en son genre dans le monde entier. À titre de voix de plus de 6 000 athlètes de l’équipe nationale canadienne actuels et récemment retraités, les membres d’AthlètesCAN couvrent 68 sports à travers les Jeux olympiques, paralympiques, pan/parapanaméricains et du Commonwealth, et ceux actuellement financés par Sport Canada qui participent aux Championnats du monde seniors.

AthlètesCAN veille à ce que le système sportif soit centré sur les athlètes en formant des athlètes leaders qui influenceront les politiques du sport et qui, en tant que modèles à émuler,  favoriseront une solide culture sportive. Suivez-nous sur les réseaux sociaux @AthletesCAN et  Rejoignez #LeCollectif aujourd’hui.

À propos de la Commision des athlètes du COC

Alan Hudes
Gestionnaire, Communications et partenariats sportifs
AthlètesCAN
613-526-4025 p. 224
ahudes@athletescan.ca

Commission des athlètes du COC
athletescommission@olympic.ca
@TeamCanadaAC
bit.ly/3xWxs1S