AthletesCAN

44es Prix sportifs canadiens : Prix #VoixDesAthlètes – Représentant(e) de l’année

 14 décembre 2021

Les 44es Prix sportifs canadiens ont une nouvelle mouture ayant pour objectif de mettre davantage l’accent sur les pionniers ainsi que sur les réalisations et initiatives centrées sur les athlètes, dans le but ultime d’unir, d’amplifier et de célébrer le leadership et la voix des athlètes des équipes nationales canadiennes.

Après un retour au sport emballant au cours de l’année 2021, AthlètesCAN dévoilera les finalistes pour chaque prix du 7 au 14 décembre, ce qui mènera à l’annonce des gagnants lors d’une diffusion virtuelle en direct le 15 décembre sur les chaînes numériques d’AthlètesCAN.

Prix #VoixDesAthlètes – Représentant(e) de l’année

Le prix #VoixDesAthlètes – Représentant(e) de l’année souligne l’importante contribution d’un ou d’une athlète qui agit à titre de représentant(e) des athlètes au sein de son organisme national de sport, organisme multisports ou organisme international de sport. Le mouvement de représentation des athlètes n’est aussi bon que les athlètes choisis par leurs coéquipiers pour effectuer un changement positif. Ce prix souligne l’initiative, le courage et le leadership de ces personnes.

Rosalind Groenewoud, Ski acrobatique

Groenewoud a été inébranlable dans son engagement à défendre le sport sécuritaire en tant que membre du groupe de direction du Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (CCUMS) et plus récemment du Comité de défense des athlètes du CCUMS. La double olympienne continue de défendre les athlètes au sein de la Commission des athlètes du Comité olympique canadien, est une ambassadrice de Right to Play et influence le changement social par le sport.

Crédit : CPC

Alison Levine, Boccia

Tout au long de sa carrière, Levine a été une ambassadrice exceptionnelle du mouvement du sport paralympique, défendant les efforts en matière de diversité et d’inclusion. La double paralympienne a siégé au Conseil des athlètes du Comité paralympique canadien (CPC) et de Boccia Canada au nom de ses pairs, défendant les meilleurs intérêts des athlètes ayant un handicap, y compris l’égalité en matière de droits, d’entraînement et de développement, de marketing et de promotion, et de couverture médiatique.

Crédit : Rugby Canada

Karen Paquin, Rugby

Paquin et l’équipe nationale féminine de rugby à sept ont fait entendre leur voix avant l’ouverture de la compétition à Tokyo 2020. La double olympienne et ses coéquipières se sont exprimées sur des questions importantes avant d’entamer leur quête d’une médaille, notamment le signalement d’un environnement non sécuritaire sous la gouverne de leur ancien entraîneur, ainsi que la défense de l’égalité raciale, de la justice sociale et de la réconciliation avec les communautés noires, autochtones et de couleur du Canada.

Credit: CPC

Tony Walby, Parajudo

Depuis 2018, Walby est président du Conseil des athlètes du CPC. Le double paralympien a fait entendre sa voix au nom des athlètes des équipes nationales du Canada. Il a fait des déclarations à l’appui d’un certain nombre de décisions et d’initiatives clés, y compris le report des Jeux de Tokyo, la réévaluation de l’admissibilité des athlètes dans le sport du basketball en fauteuil roulant et l’impact de la maltraitance dans le sport sur les para-athlètes

Exit mobile version